Titre : Insaisissable, tome 2 : Ne m'échappe pas
 Auteur : Tahereh Mafi
 Edition : Michel Lafon
 Année de parution : 2013
 Nombre de pages : 453
 Genre : Jeunesse, Science-Fiction

Synopsis

Réchappée des griffes du terrible Warner, Juliette trouve pour la première fois la force de se battre et de rêver à un avenir avec Adam, celui qu’elle croyait avoir perdu pour toujours. Mais Warner n’a pas l’intention d’abandonner sa proie. De retour à la base, tout en se remettant de sa blessure presque fatale, le fils du dictateur, Warner, doit contrôler ses soldats et réprimer toute forme de rébellion dans le secteur qu’il dirige. Toujours aussi obsédé par la fuite de Juliette, il veut avant tout la retrouver, quoi qu’il lui en coûte. Il n’a pas non plus oublié ceux qui ont permis l’évasion de la jeune fille, Adam et Kenji, à qui il compte bien faire payer cher leur trahison. Mais quand le Commandant Suprême, le père de Warner, arrive pour corriger les erreurs de son fils, il est clair que le sort de Juliette ne lui tient pas tant à cœur. Warner ne peut pourtant pas courir le risque de perdre celle qu’il considère comme la clef de voûte de son plan de victoire secret…

Mon avis

Je dois l’avouer, je n’étais qu’à moitié enthousiaste à l’idée de poursuivre cette saga, car ma lecture du premier tome m’avait laissé une impression plutôt mitigée. C’est d’ailleurs assez rare que j’enchaîne aussi vite deux tomes d’une même saga. Dans tous les cas, j’ai préféré ce tome au précédent.

Si vous n’avez pas lu le premier tome et que vous souhaitez le faire, je vous déconseille de lire cette chronique ; je risque fortement d’en spoiler l’intrigue. Au début de ce deuxième tome, on retrouve Juliette dans le campement souterrain des rebelles, le Point Omega. Castle, leur chef, tente d’aider la jeune fille à canaliser son énergie et à contrôler son don. Il fait également des recherches sur Adam afin de comprendre pourquoi il est immunisé contre le toucher mortel de Juliette. Tout d’abord renfermée sur elle-même et sujette aux colères, cette dernière finit par trouver sa place dans la communauté. Cependant, le Rétablissement est décidé à mettre fin à l’existence des rebelles : la guerre est imminente. Juliette va devoir faire face à Warner. Autant être franche, je n’ai pas été emballée par la première partie de ce tome. La plume de l’auteure est très belle, j’ai été contente de la retrouver, mais malheureusement, elle était mise au service des lamentations de notre personnage principal. J’ai trouvé Juliette assez égoïste, trop impulsive. Au lieu de réfléchir un peu, elle s’emporte tout de suite et met les autres en danger sur un simple caprice. En réalité, sa relation avec Adam m’a également agacée : je l’ai trouvé mielleuse. À chaque fois que les deux jeunes gens se retrouvent, on a droit à des paragraphes sur les sensations de Juliette. Si ça passe deux ou trois fois, au bout de la cinquième fois ça devient lourd (même si le style reste très beau). En plus, Adam m’a paru de plus en plus fade, comme en retrait,  et également très niais. Un peu comme un Edward dans Twilight, mais en pire (je risque de m’attirer les foudres de certains, mais c’est ce que j’ai pensé lors de ma lecture). Heureusement, nous avons d’autres personnages pour rendre l’intrigue bien plus intéressante. Kenji m’a beaucoup plu, il est un pilier central dans l’organisation du Point Oméga, il permet au lecteur d’en apprendre sur ce qui se passe à l’extérieur de la base, dans le monde. J’aurais presque préféré vivre l’histoire sous son point de vue et j’ai jubilé pendant les scènes où il remet Juliette à sa place. Warner, qui arrive plutôt dans la deuxième partie du livre, a aussi été comme une bouffée d’air frais dans ma lecture. Il a beau avoir un comportement prévisible ainsi qu’un côté détestable, il permet à l’intrigue de sortir d’un schéma « je-t-‘aime-moi-aussi-mais-c’-est-impossible-je-veux-pas-te-blesser-bla-bla ». Je trouve son personnage bien plus intéressant que celui d’Adam.

D’une manière générale, je dirais que cette lecture a été addictive, les pages se sont tournées toutes seules, malgré des côtés très clichés et des scènes « romantiques » qui m’auront fait lever les yeux au ciel. La deuxième partie du roman a compensé la première, qui était assez moyenne, et m’aura presque donné envie de lire le troisième tome (on verra, ce sera au feeling). Ça reste une « bonne lecture, mais sans plus », je suis cependant déjà plus convaincue que pour le premier. Je n’ai plus qu’à espérer que l’auteure a continué dans cette voie pour la suite. En passant, – c’est un détail, je l’avoue, mon côté maniaque probablement – le fait que les nombres soit écrits en chiffres plutôt qu’en toutes lettres m’a un peu dérangée.

À lire si le premier tome vous a plu, à fuir si vous n’aimez pas les romances pour adolescent ou les triangles amoureux.

Cette chronique figure aussi sur le blog lesbouquinsdechloe

Publicités

6 réflexions sur “Insaisissable, tome 2 : Ne m’échappe pas

  1. J’avais adoré ce deuxième tome même si c’est vrai que l’auteur prend toute la première partie du livre pour se centrer sur les lamentations de Juliette. Mais au final, elle évolue et on voit réellement le contraste entre ce qu’elle était dans le premier tome et celle qu’elle devient à la fin de la saga avec le troisième tome. Kenji et Warner sont les personnages les plus intéressants dans ce second tome, et ils ne comptent pas être mis en retrait par la suite je te rassure 😉

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s