lesapparences20basse20dc3a9fTitre : Les apparences
 Auteur : Gillian Flynn
 Edition : Sonatine
 Année de parution : 2012
 Nombre de pages : 573
 Genre : Thriller

Synopsis

Amy, une jolie jeune femme au foyer, et son mari Nick, propriétaire d’un bar, forment, selon toutes apparences, un couple idéal. Ils ont quitté New York deux ans plus tôt pour emménager dans la petite ville des bords du Mississipi où Nick a grandi. Le jour de leur cinquième anniversaire de mariage, en rentrant du travail, Nick découvre dans leur maison un chaos indescriptible : meubles renversés, cadres aux murs brisés, et aucune trace de sa femme. Quelque chose de grave est arrivée. Après qu’il a appelé les forces de l’ordre pour signaler la disparition d’Amy, la situation prend une tournure inattendue. Chaque petit secret, lâcheté, trahison quotidienne de la vie d’un couple commence en effet à prendre, sous les yeux impitoyables de la police, une importance inattendue et Nick ne tarde pas à devenir un suspect idéal. Alors qu’il essaie désespérément, de son côté, de retrouver Amy, il découvre qu’elle aussi cachait beaucoup de choses à son conjoint, certaines sans gravité et d’autres plus inquiétantes. Si leur mariage n’était pas aussi parfait qu’il le paraissait, Nick est néanmoins encore loin de se douter à quel point leur couple soi-disant idéal n’était qu’une illusion.

Mon avis

Je dois encore m’excuser, car cette chronique risque d’être, comme la précédente, composée d’impressions un peu floues. Avec les révisions et les examens (enfin finis, heureusement), j’ai pu continuer de lire, mais j’ai pris du retard dans mes chroniques. « Les apparences » est un thriller et, autant le dire tout de suite, il ne s’agit pas du tout de mon style habituel de lecture. Mais, après avoir autant entendu parler de cette auteure et de ce bouquin en particulier, j’ai décidé de tenter l’expérience. Ça a été une lecture qui m’a pris du temps, ça n’a pas été un coup de cœur, mais je ne regrette pas de m’être lancée.

On fait la rencontre de Nick le jour où sa femme Amy disparaît. Il prévient la police, qui commence une enquête sur la disparition de la jeune femme, survenu le jour de leur cinquième anniversaire de mariage. Peu à peu, les circonstances de l’incident semblent accuser Nick et les enquêteurs tendent à le considérer comme le principal suspect. D’un autre côté, on a accès au journal intime d‘Amy qui retrace les années précédant sa disparition, de sa rencontre avec Nick à leur cinquième anniversaire. Le lecteur est face à une alternance de points de vue (entre le mari et la femme) et de sauts dans le temps (entre le passé et le présent). L’organisation de la narration change au fil du bouquin, mais je ne peux pas en parler en détail sans risquer de spoiler l’histoire. Le roman repose sur les deux personnages principaux. L’auteure prend bien le temps de nous les présenter de manière détaillée afin de poser les bases de leur psychologie. Nick est un total anti-héros : il est passif, il se laisse dépasser par les événements, enchaîne les bourdes. Il a un côté très antipathique, on a envie de le secouer. Amy, quant à elle, est complètement tordue psychologiquement, je n’ai pas vraiment réussi à comprendre ce qui la motivait à agir comme elle le fait. L’un comme l’autre ne m’ont pas plu plus que ça, je ne pouvais m’empêcher de récrier certaines de leurs décisions, mais cela faut aussi du bien d’avoir des personnages qui ne sont pas lisses, qui ont un côté plus sombre. Heureusement, la présence de la sœur de Nick, Margo, apporte une personnalité plus solaire pour compenser.

Concernant l’intrigue, j’ai trouvé que l’auteure avait bien ficelé son histoire, jusque dans les détails ; elle a pensé à tout. Le début du roman m’a paru longuet, même si je vois bien maintenant que j’ai fini ma lecture que c’était nécessaire à l’intrigue de présenter aussi bien le contexte de l’intrigue et les personnages. Malheureusement, tout au long du roman, j’ai eu l’impression de ne pas être vraiment happée par l’histoire, je n’ai pas ressenti de besoin inconditionnel de connaître la fin, laquelle m’a un peu déçue, il faut bien le dire. J’ai eu comme un sentiment de « tout ça pour ça ? », et j’ai ressenti une immense peine pour les personnages quant à leur situation finale. Malgré tout, dans l’ensemble, j’ai plutôt apprécié ma lecture et je tenterai peut-être à nouveau un livre de cette auteure.

À tenter si c’est votre genre de lecture et que les débuts tout en longueur ne vous dérangent pas !

Cette chronique figure aussi sur le blog lesbouquinsdechloe

Publicités

19 réflexions sur “Les apparences

  1. J’ai tellement aimé le film que je veux absolument lire le livre !!!!
    J’espere ne pas être trop déçue !!!
    Merci beaucoup de ton avis sur ce livre et si tu as l’occasion regarde le film il est vraiment top !!

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s